RÉPARATION DU PIANO

 

LA MÉCANIQUE

La mécanique du piano est composée de multiples pièces qui sont soumises à des répétitions incessantes, provoquant des modifications sur les réglages en créant du jeu au niveau des axes des fourches de marteaux, des chevalets, des bâtons d'échappement, tassant les feutres des attrapes et des contres attrapes, abîmant les têtes des marteaux et les feutres d'étouffoirs. Les ressorts sont également soumis à ces contraintes de frottement.

 

Une remise en état peut tout changer !

 

LE CLAVIER

Le clavier est la continuité de vos doigts, et le premier contact avec l'instrument. C'est le relais avec la mécanique du piano puisqu'il assure la transmission par le bout de touche et le chevalet. Là encore, les pièces sont soumises à des frottements importants comme les mortaises de balancier et d'enfoncement, ainsi que les feutres d'amortissement situés sous les touches.

N'hésitez pas à améliorer le toucher et à diminuer les bruits du clavier.

 

LES CORDES ET CHEVILLES

Le chevillage est la partie la plus vulnérable de l'instrument et de loin la réparation la plus coûteuse. En effet au bout de plusieurs années le remplacement des cordes et des chevilles est nécessaire afin de continuer à pouvoir accorder son piano. La tension totale pour un instrument est d'environ 18 tonnes. Lorsque les chevilles ne tiennent plus dans le sommier, la corde se rétracte par le poids de sa tension.

Il faudra transporter le piano en atelier afin de procéder aux travaux.

Prolonger la vie de votre piano !